Test de la caméra sous-marine Olymbros D1

Lorsque l’on pêche, il est souvent frustrant de ne pas voir ce qu’il se passe sous l’eau pendant que l’on attend une prise. Grâce à la caméra de pêche subaquatique Olymbros D1, ce problème est résolu. Découvrez notre avis après usage lors d’une pêche à la carpe en étang.

camera subaquatique olymbros D1 et ses acessoires

Présentation de la caméra sous-marine Olymbros D1

La caméra sous-marine Olymbros D1 a la forme d’un petit missile. À première vue, elle ressemble à une roquette d’amorçage miniature. À l’avant, une encoche pour fixer le bas de ligne semble assez solide. On distingue l’objectif de la caméra et une LED jaune orangé. L’arrière est entièrement noir. Une autre encoche est en place pour fixer la caméra à la ligne principale.

les 2 parties de la caméra olymbros D1

Pour ouvrir l’Olymbros D1, il faut légèrement avoir de la poigne, ce qui est compréhensible. Les deux joints présents au point de jonction des deux parties du missile sont rassurants pour ce qui est de l’étanchéité. On constate après ouverture que l’avant contient l’intégralité du système.

Cela comprend :

  1. L’emplacement de la carte mémoire
  2. Le port USB de chargement
  3. Le bouton de réinitialisation
  4. Le bouton marche/arrêt
  5. Le voyant LED
  6. Le bouton du voyant LED
  7. Le bouton d’enregistrement

Comment monter la caméra subaquatique Olymbros D1 sur une ligne carpe ?

Avant de monter la caméra Olymbros D1 sur votre ligne, n’oubliez pas de charger sa batterie au maximum et d’y insérer une carte mémoire. Pour la pêche à la carpe en étang, l’idéal est d’utiliser une ligne principale forte avec un fil en nylon supportant 11 à 30 kg. Cela réduit fortement le risque de casse au lancé et en cas d’accroche.

Si vous utilisez un panier d’amorçage, il devra être placé sur la ligne avant votre caméra. Le tout sera relié à un premier émerillon qui rejoindra l’arrière de la caméra. Un second émerillon fera le lien entre l’avant de cette dernière et un bas de ligne tressé.

Vu le poids de la caméra, la présence de plomb n’est pas indispensable. Une fois ce montage effectué et votre caméra mise en service, vous n’avez plus qu’à lancer votre ligne.

caméra olymbros D1 avant montage

Selon le rendu que vous désirez et les comportements que vous voulez observer, vous pouvez lester la caméra avec un poids d’environ 30 grammes à l’arrière. Il n’est pas recommandé de placer ce poids dans la caméra. Il viendrait cogner dans les différents boutons et la carte mémoire. Cela pourrait annuler l’enregistrement ou endommager votre appareil.

mise en fonction olymbros D1 avant montage
ligne montée avec caméra olymbros D1

La qualité de la caméra subaquatique Olymbros D1

La caméra sous-marine Olymbros D1 annonce une résolution vidéo HD 1280 x 720. Le format de vidéo AVI enregistre des séquences de 3 minutes (parfois 4) pour un total de 3 à 4 heures selon la carte SD insérée. Grâce à sa batterie polymère de 1360 Mah, l’Olymbros D1 bénéficie d’une bonne autonomie. Étanche jusqu’à 20 mètres de profondeur, elle donne des images très nettes en eaux claires.

Dans une eau trouble ou lors d’une pêche de nuit, la qualité d’image est un peu amoindrie mais reste tout à fait convenable. Pour cela, il ne faut pas oublier d’activer la LED jaune prévue à cet effet. Grâce à cette couleur, les poissons ne sont pas dérangés et s’approchent sans la moindre hésitation.

Avis final sur la caméra sous-marine Olymbros D1

La caméra sous-marine Olymbros D1 est très simple à installer et à utiliser. Son poids peut surprendre si on le compare à d’autres modèles mais reste parfaitement acceptable. Solide et efficace, elle peut être la caméra idéale dans des eaux ne comportant pas trop de souches ou de roches. Les risques d’accroches étant particulièrement forts sur ce type de terrain, il faut être sûr de son montage pour ne pas laisser son matériel au fond de l’eau.

MarqueOlymbros
ModèleD1
Type de batterieLithium-ion

On regrette l’impossibilité de voir les images en direct. Mais cette frustration est vite oubliée lorsque l’on regarde les prises de vue effectuées. La qualité est au rendez-vous. On découvre alors le comportement de la faune aquatique sans aucun problème. La possibilité d’activer la caméra à distance serait un plus non négligeable qui éviterait l’effet tournis sur la vidéo après avoir mis la caméra en fonction. Ce petit détail n’est pourtant pas dissuasif à l’utilisation. La caméra sous-marine Olymbros D1 rempli largement ses fonctions, peut-être même mieux que ce qui était espéré à l’achat.

Leave a Reply